Qu‘est-ce que c‘est le DECODAGE BIOLOGIQUE ?

Il s‘agit d‘une application d‘une synthèse de différentes recherches internationales qui allaient dans le sens de la compréhension des maladies, de leur origine, de leur évolution et de leur guérison.
Une fois que les fonctionnements biologiques ont pu être mis en évidence et compris, est née une autre forme de „thérapie“.
Cette forme de „thérapie“ peut être appliquée indépendamment et parallèlement aux autres thérapies et médications.
Le décodage biologique est déjà assez bien connu dans le monde francophone où différents livres ont été publiés à son sujet.

En résumé:

Tout ce qui se passe dans notre corps est contrôlé à tout moment par notre cerveau ordinateur, nos „maladies“ également.
Le cerveau est notre centrale de commande et fonctionne d‘après des codes biologiques.
En cas d‘un „dysfonctionnement“ ou d‘une „panne“ dans l‘organisme, nous pouvons trouver le code qui a déclenché ce symptôme (= décoder) et annuler ou corriger ce code (= dé-coder, enlever le code). A ce moment-là nous ne comprenons pas le symptôme comme étant une panne ou un dérèglement mais plutôt comme une réaction bio-logique à une situation de stress bien précise. Dans la situation de stress le cerveau traite toutes les informations qu‘il reçoit de l‘extérieur (via les cinq sens) et de l‘intérieur (proprioception ...) en les comparent à toutes les données (expériences du passé de l‘individu, de son clan et de l‘espèce humaine) dont il dispose dans ses archives.

Dans notre cerveau ordinateur il y a essentiellement trois sortes de dates, de données qui sont consultées dans la situation de stress:

  1. Tout ce que l‘individu a vécu, de sa naissance à aujourd‘hui.
    Toutes les situations et expériences ont été enregistrées avec chaque fois les perceptions et émotions qui y étaient associées et on peut les relire et s‘en servir à tout moment.
    Dès que cette situation stressante dans le temps présent évoque un vécu du passé, on se comporte automatiquement en fonction de l‘expérience du passé. Le cerveau déclenche le meilleur comportement ou la reaction la plus efficace (toujours en termes de survie).
    (voir les ouvrages de neurologie et de kinésiologie)
  2. Tout ce qui s‘est passé pendant qu‘on était dans le ventre de la mère, pendant qu‘on est concu porté et né, a été retenu par nos cellules et notre cerveau. Si une situation de stress est vécue l‘enfant capte et met en mémoire („imprégnation hormonale ...“) la façon dont les parents réagissent face à ce stress. De là découle l‘importance de tous les évènements négatifs et stressants - et surtout la façon de les affronter - qui se sont passés dans la vie des parents pendant la grossesse.
    (voir les travaux de Bruce LIPTON, Etats Unis)
  3. Tout ce que nos ancêtres ont vécu avant notre conception, est bien présent aussi dans notre cerveau ordinateur et nous influence tous les jours. Nous „apprenons“ de leurs expériences, de leurs échecs ...
    De par une certaine „loyauté familiale invisible“ nous sommes aussi contraints à répéter certaines de leurs situations dans notre vie à nous.
    (voir les travaux de Anne ANCELIN - SCHUTZENBERGER)
    Ainsi nous comprenons également qu‘il y a des schémas réactionnels (de survie) dans notre cerveau ordinateur qui nous ont été transmis tout au long de notre évolution en tant qu‘êtres humains.