Publication / Textes de presse

Les allergies

Eh bien, les allergies ne fonctionnent pas du tout comme on le croyait.
ON A TROUVE LE TRUC !
Si c’était l’allergène qui cause la crise allergique, pourquoi il la déclencherait chez l’un et pas chez l’autre ?

  • Si Monsieur A a un rhume des foins par allergie aux pollens des noisetiers,
  • si Monsieur B a un rhume des foins par allergie aux pollens des tilleuls,
  • si Madame A fait une allergie aux chats avec chaque fois une conjonctivite purulente,
  • si Madame B fait une allergie aux chats avec chaque fois une crise d’asthme et
  • si Madame C ou Monsieur C ne fait aucune allergie,

c’est qu’il doit y avoir une raison très précise pour ces phénomènes.
Sinon, pourquoi le "système de défense hypersensible" ne ferait-t-il gonfler qu’un oeil d‘une personne qui était allergique aux chevaux au moment où elle rencontre son " allergène" ?

La solution :

"L’allergène" – et cela peut être tout ce que vous pouvez imaginer – rappelle au sujet allergique une situation très négative et très stressante qu’il a vécue un jour de sa vie où l‘ allergène était présent.
Il faut savoir que dans une situation très stressante notre cerveau enregistre tous les détails ( les circonstances, les perceptions, les émotions ...). Et plus tard, dès que le cerveau reçoit l’information de la présence d’un ou de plusieurs éléments de la situation stressante, le cerveau du sujet est alerté et le symptôme allergique est déclenché. Si on s’y connaît un peu (ou très bien) dans la classification des symptômes allergiques, on peut en déduire la nature du stress vécu par la personne - en présence de son " allergène" – il y a 5, 10 ou 20 ans.

Il suffit donc de trouver la situation conflictuelle stressante dans le passé et de prendre conscience du fait que la crise allergique n’a pour but que d’éviter ou de fuir la situation conflictuelle dont le cerveau croit qu’elle se représente au moment de l’apparition de l‘" allergène".
Dès qu’on comprend son propre " système d’alarme", on peut le débrancher. On se guérit en 5 minutes d’une allergie qui a duré des années.
(Si on ne trouve pas facilement, on peut se faire aider par la kinésiologie p. ex.)